Olivier de Kersauson 2002
   
Tour des îles Britanniques
   


Record battu mais ...

Le trimaran Géronimo, barré par Oliver de Kersauson, parti à la conquête du record du Tour des Iles Britanniques détenu par Steve Fosset (5 jours, 21 heures 5 minutes et 27 secondes) en choisissant le Cap Lizard comme point de départ, le franchissement de la ligne ayant été enregistré jeudi 5 septembre 2002 à 12 heures, 07 minutes et 12 secondes, dans un vent de secteur ouest de 19 / 21 nœuds.
Pour réussir, il devait boucler sa tentative avant le mercredi 11 septembre 2002 à 11 heures 11 minutes et 29 secondes.
Le trimaran aux couleurs de Cap Gemini Ernst & Young et Schneider Electric a franchi sa ligne d’arrivée au cap Lizard le 10 septembre 2002 à 12 heures 12 m et 54 secondes soit 4 jours 22 heures et 5 minutes et 52 secondes pour boucler le Tour des Iles Britanniques. Cette performance plaçait Geronimo près de 23 heures devant le temps de Steve Fosset mais ...

... c'était sans compter sur le trouble fête Brian Thompson à la barre de Maiden II qui a réalisé le même parcours au départ de l'île de Wight en 5 heures de moins que Geronimo. Il faut rappeler que le règlement de ce record permet aux équipages de choisir leur point de départ, et que les deux bateaux n’ont donc pas rencontré exactement les mêmes conditions météorologiques.
Maiden II est le catamaran qui a remporté The Race, sous le nom de Club Med, il est l’actuel détenteur du record de vitesse en 24 heures (697 milles).

Dépêche de l'AFP du mardi 10 septembre 2002 à 17 h 09 :

Tour des Iles britanniques - Kersauson coiffé sur le fil

LONDRES, 10 sept (AFP) - Douche écossaise pour le navigateur français Olivier de Kersauson qui a pulvérisé mardi le record du tour des îles britanniques à la voile, mais a appris presqu'immédiatement qu'un Britannique, Brian Thomson, venait de faire encore mieux.

A bord du maxi-catamaran Maiden II, l'ex-Club Med, Thompson, 40 ans, a bouclé son périple en 4 jours, 17 heures et 3 minutes, améliorant de 28 heures l'ancien record (5 j 21 h 5 min) établi par l'Américain Steve Fossett sur le trimaran Lokota en 1994 (bien 1994).

Le voilier de 34 m a franchi la ligne d'arrivée fictive devant Ventnor (île de Wight, sud de l'Angleterre), le point d'où il était parti, peu avant 07H00 locales (08H00 heure française) mardi.

Un peu plus de quatre heures plus tard, exactement six secondes avant 12h13 heure de Paris, Geronimo, le trimaran géant (34 m) d'Olivier de Kersauson (58 ans), en terminait aussi -mais face au cap Lizard (extrémité sud de l'Angleterre)- avec ce tour de l'Irlande et de la Grande-Bretagne. En 4 jours, 22 heures, 5 minutes et 52 secondes, il faisait beaucoup mieux que Fossett mais un peu moins bien, de quelque cinq heures, que Thomson.

Le tour des Iles britanniques n'étant pas une course mais un parcours de record, chaque auteur d'une tentative a le choix de la date, du sens de rotation ainsi que du point de départ. La seule obligation est que ce point coïncide avec celui d'arrivée pour que la boucle soit effectivement bouclée.

Silence radio

Brian Thomson, qui a maintenu le silence radio pendant toute la durée de son périple afin de ne pas renseigner son adversaire, a accompli son exploit à une moyenne de 15,8 noeuds (28,5 km/h). Sous son nom d'origine, son bateau, skippé par le Néo-Zélandais Grant Dalton, avait remporté l'an dernier la première édition de The Race, la course autour du monde en équipage et sans escale. Le maxi-catamaran détient aussi le record de la plus grande distance parcourue en une journée à la voile (697 milles, soit environ 1255 km).

"Nous sommes très, très contents et avons le sentiment d'avoir fait du bon boulot, a déclaré Brian Thompson. Le bateau marchait vraiment bien et nous avons seulement cassé quelques lattes" (tubes en fibres synthétiques rigidifiant la grand'voile).

L'équipe de Geronimo a fait savoir dans un communiqué qu'elle avait tiré un "premier bilan technique positif de cette tentative." "Le bateau comme l'équipage ont très bien tourné. Je suis très content malgré la performance des Anglais qui est meilleure que la nôtre", a déclaré de Kersauson.
"Nous avons fait une navigation formidable, très intéressante. J'estime que Geronimo a fait un tour parfait. Je n'ai à me plaindre de rien", a-t-il ajouté.

"J'aurais pu partir avec l'Anglais et peut-être que je l'aurais battu, mais tout ça c'est des si", a-t-il conclu.

Selon son service de presse, le Français va maintenant analyser le parcours de son adversaire en vue de se lancer, peut-être, dans une nouvelle tentative.


NOTE du WEBMESTRE :
Le Tour des Iles Britanniques a été de nouveau battu le 27/10/2002 par le catamaran Playstation du skipper-homme d’affaires Steve Fossett qui a bouclé son périple à 7 heures 47 minutes et 33 secondes GMT au large de Ramsgate avec un temps de 4 jours 6 heures 9 minutes et 34 secondes pour boucler les 1787 milles (théoriques) du parcours, à la vitesse moyenne de 15,93 noeuds abaissant de 55 petites minutes le temps réalisé par Maiden II en septembre dernier.