Olivier de Kersauson 2010
   
Les brèves de 2010 (page 1 sur 2)
 


02/01/10
Sportifs préférés des Français : l'Equipe Magazine a fait réaliser un sondage sur les sportifs préférés des Français. Olivier de Kersauson est le premier marin cité et figure en septième position de l'ensemble des sportifs avec 24.1 % des suffrages.

06/01/10
Geronimo, le repos du guerrier : Après six ans de campagnes de record sur toutes les mers du Globe, le maxi-trimaran Geronimo d'Olivier de Kersauson est posé, depuis juin 2007, sur un terre-plein au port de commerce à Brest.

Le 3 octobre 2001, Geronimo touche l'eau pour la première fois à Vannes, juste devant le chantier Multiplast où il a été construit en un temps record de douze mois. Ce jour-là, le géant, qui porte les couleurs de ses deux partenaires, Cap Gemini et Schneider Electric, est, avec ses 34 m de long et ses 32 m de large, le plus grand trimaran de course au monde. Mardi 5 janvier 2010, le même multicoque semble endormi sur le terre-plein. A ses côtés, un autre trimaran, à moteur celui-là, Ocean Alchimist est, lui aussi, au repos. A quelques centaines de mètres plus à l'ouest, un autre géant à trois pattes tire également sur ses amarres au port du Château. Il s'agit du Banque Populaire V de Pascal Bidégorry qui se tient prêt à s'élancer à l'assaut du record du Trophée Jules Verne. Avec ses 40 m de long, BP 5 a détrôné Geronimo dans le livre des records.

Pas pressé de le vendre
Etraves pointées vers le sud, Geronimo est invisible depuis la mer. Inaccessible depuis la terre. En effet, il faut montrer patte blanche pour pénétrer dans l'enceinte du port. Sans compter que le chantier, aménagé en 2004, est entièrement grillagé. «Sinon, le bateau sera dépouillé en peu de temps», explique Louis-Noël Viviès, qui gère l'armement de Kersauson. Il est vrai qu'à bord, on trouve du matériel high-tech, des winchs customisés, des drisses, des écoutes, des taquets... Le mât de 42m est posé non loin de la bête sur laquelle les noms des sponsors sont encore visibles. Pourtant, le contrat avec le skipper brestois s'est arrêté en juin 2007. Date depuis laquelle Geronimo est au sec, posé là par l'une des immenses grues jaunes du port. «On profite de notre base pour mettre au chaud et au sec les machines qui n'ont pas d'usage pour l'instant. Mais cela n'a pas empêché Olivier d'investir sur la plate-forme. Il n'a jamais été économe dans le développement de ses bateaux et le Geronimo d'aujourd'hui n'a rien à voir avec la première version.» Partageant son temps entre la Polynésie, où il vit, et la France, où il vient environ deux semaines tous les deux mois, Olivier de Kersauson (65 ans) ne semble pas pressé de se séparer de son coursier. «Nous avons encore des projets dans les cartons, dont certains qui intègrent Geronimo d'ailleurs», admet Viviès, qui n'en dira pas plus. Il n'est pas exclu que le bateau renavigue prochainement avec Kersauson à la barre.

«Il intéresse beaucoup de monde»
A moins, bien sûr, que Geronimo ne trouve un acquéreur. « C'est un trimaran qui a toujours intéressé beaucoup de monde mais ça reste un gros bateau, puissant. Il fait la même longueur que Groupama 3 en étant moins moderne. » Moins moderne et un peu plus lourd : 20 t contre 18 t. Sans compter qu'aujourd'hui, la donne a changé sur le marché des grands multicoques avec le cas Gitana 11, trimaran de 60 pieds passé à 77 pieds. Où comment posséder un engin pas trop grand (23,5 m de long), léger (7 t), en gardant le même mât et le même plan de voilure, le tout sans se ruiner. Et des trimarans de 60 pieds à rallonger, il y en a plein les hangars. Sur une Route du Rhum, Geronimo, même allégé et boosté avec des foils, aurait du mal à rivaliser avec les unités plus récentes que sont Sodebo, Idec et Gitana 11 dans sa version allongée. Reste le Brest Ultime Challenge, tour du monde qui doit s'élancer de la cité du Ponant fin 2011. Sur ce terrain-là, Geronimo a une belle carte à jouer. Et c'est là qu'on commence à parler gros sous. Sachez que les enchères s'ouvrent à 3 millions d'euros. Alors, avis aux amateurs...
Pardon, aux professionnels !

Philippe Eliès pour letelegramme.com
 
photo © Yannick Le Bris

28/01/10
Victoire salée : La chaine de télévision Tébéo a diffusé dans le cadre de son émission "Embruns", un documentaire intitulé «Une victoire salée», relatant le Trophée Jules Verne réalisé par Olivier de Kersauson en 2004 à bord de Geronimo. http://www.tebeotv.fr/ (merci à Pierre pour l'information)

03/02/10
Rediffusion de Victoire salée : Ce soir, la chaine de télévision Tébéo rediffusera aux environs de 23h00, en direct sur internet, le montage sur l'histoire du Trophée Jules Verne et le film "Victoire salée", d'une durée de de 52', réalisé sur le record d'Olivier de Kersauson en 2004 à bord de Geronimo. http://www.tebeotv.fr/ (merci à Pierre S. pour l'information)

05/02/10
Europe 1 matin : Marc-Olivier Fogiel a interviewé Olivier de Kersauson qui a dressé le bilan du cyclone Oli, en direct de son faré situé en bordure de la baie de Cook à Moorea : " La mer a été relativement forte, mais il n'y a pas eu de conséquences dramatiques " (Merci à Claire pour l'info)


16/02/10
Vidéos INA - Aujourd'hui j'ai du lourd à vous proposer : trois interviews d'Olivier de Kersauson, réalisées par Thierry Ardisson, dans le cadre de "Tout le Monde en Parle", la défunte émission de France 2. Il s'agit des diffusions des 2 février 2002, 14 décembre 2002 et 1er juillet 2006. Les vidéos sont un peu (trop) découpées, mais vous saurez certainement retrouver vos petits dans ce capharnaüm. Je dois vous avouer m'être, à l'époque, largement inspiré de la première émission pour rédiger le "portrait à la ville" mis en ligne sur le présent site.

25/02/10
On va s'gêner, saison 4 : Olivier de Kersauson est de retour à l'antenne depuis le 8 février. Il participera à la dernière émission de sa " saison 4 " le vendredi 26 février 2010, avant de regagner la Polynésie.

21/03/10
Message d'Olivier de Kersauson à Franck Cammas, nouveau détenteur du Trophée Jules Verne en 48 jours 7 heures 44 minutes et 52 secondes.
« Bravo pour cette performance extraordinaire... Bravo pour n'avoir jamais baissé les bras ! Bravo pour avoir construit à leur tour, dans l'esprit de la plus belle et de la plus audacieuse des épreuves au Monde, une histoire magnifique. Bienvenue à Franck Cammas et à son exceptionnel équipage dans le Club des détenteurs du Trophée Jules Verne. »

22/03/10
On va s'gêner, saison 5 : Olivier de Kersauson, à nouveau à l'antenne d'Europe 1 depuis cet après midi, est revenu, à sa manière, sur le Trophée Jules Verne remporté par Franck Cammas et ses équipiers, à bord de Groupama 3. Ames sensibles s'abstenir...


26/03/10
On va s'gêner : Olivier de Kersauson a déjà terminé sa cinquième série d'émissions sur Europe 1 et doit regagner la Polynésie en début de semaine prochaine.

27/03/10
On n'est pas couché : Olivier de Kersauson a été l'invité de Laurent Ruquier dans l'émission "On n'est pas couché", diffusée par France 2, samedi 27 mars 2010 à partir de 23 h. Le marin préféré des Français a rédigé la préface d'un livre consacré à Jean Yanne : "On n'arrête pas la connerie" édité par Le Cherche Midi. (information transmise par PW que je remercie)


10/04/10
Ocean Alchemist : en début de matinée, mon ami Yannick Le Bris était tout seul au port du Château de Brest, pour assister au départ du trimaran à moteur, à destination de Concarneau. Ocean Alchemist a été affrété pour suivre la transat AG2R, et assurer la production audio-visuelle d'images depuis l'intérieur de la course, dont le départ sera donné le 18 avril 2010.
 
 
Ocean Alchemist
Ocean Alchemist
   
Ocean Alchemist
Ocean Alchemist
vidéo et photos © Yannick Le Bris

29/04/10
L'homme du jour : Marc-Olivier Fogiel a recueilli une interview d'Olivier de Kersauson, laquelle a été diffusée dans la matinale. L'enregistrement a certainement été réalisé il y a plusieurs jours, puisque Laurent Ruquier a révélé vers 17h30 que le capitaine était en ce moment à Shangai pour l'inauguration de l'exposition universelle. (Merci à Claire pour la première information)


21/05/10
Studio Europe 1 : Wendy Bouchard a interviewé Olivier de Kersauson qui a rédigé la préface du livre hommage à Jean Yanne, édité par Le Cherche Midi.

05/06/10
Thé ou Café : Olivier de Kersauson a été l'invité de l'émission Thé ou Café sur France 2 (Merci à Yannick J. pour l'information) - Egal à lui-même, le capitaine tire efficacement des bords pour éluder les questions embarassantes, posées par la très rusée Catherine Ceylac. Il est toujours aussi indifférent vis à vis de ses congénères et provocateur avec les puissants. On y apprend pêle mêle que le marin est amoureux, qu'il a des projets dont il ne veut pas parler et qu'il a 1.5 millions € de dettes (rachat de Geronimo ???)...
 
Vidéo de 60' à voir depuis le site de France 2
ou ci-dessous pour les possesseurs de PC
 

17/06/10
On va s'gêner : revenu à l'antenne le 26 mai 2010, Olivier de Kersauson a participé pour la dernière fois cette année, à l'émission de Laurent Ruquier. Le retour du capitaine sur Europe 1 à la rentrée de septembre a été évoqué par Laurent Ruquier à plusieurs reprises, mais le marin bougon s'est bien gardé de le confirmer. OdK s'est fait copieusement chambrer par toute l'équipe au sujet des restaurants moules-frites de Brest et de Lorient dont il est actionnaire... Ci-dessous extrait audio (durée : 2' 20").
 

19/06/10
Mondial - OdK donne un carton rouge à l'équipe de France : « J'ai regardé le match de l'équipe de France chez moi, à Brest. Le foot m'intéresse mais là, ça ne m'a pas intéressé longtemps. Quand les gens ont le coeur à l'ouvrage, cela se voit, non? Là, ce n'était pas le cas. Pour tous ceux qui aiment le football, c'est scandaleux. A mon avis, une équipe de France, ça doit avoir une autre gueule que ça !

On peut d'ailleurs se demander qui est coupable. Je pense que c'est celui qui a sélectionné le sélectionneur. Oui, les vrais coupables sont là. Ce sont des nazes ces gens-là ! J'avais honte pour les Français en regardant ce match.

Si on avait eu des mecs comme ça sur un bateau, on aurait eu honte. Autour du football, il y a plein de " Bavards du foot ", des types qui prétendent connaître mais je pense qu'on connaît vraiment lorsqu'on a joué. Tu ne peux pas parler d'un sport de haut niveau quand tu ne l'as pas pratiqué. Quand j'entends ces spécialistes parler de foot, c'est comme si moi, je parlais de couture. Ils sont prétentieux, c'est indécent.

Pour en revenir aux Bleus, je me demande encore pourquoi nous n'avons pas une bonne équipe. Une bonne équipe, ça se construit avec des joueurs qui ont envie, non ? Ceux-là, tu as l'impression qu'ils sont trop nourris. C'est honteux. Pour avoir joué comme ils ont joué, ils doivent être complices. Ceux qui n'étaient pas d'accord auraient dû démissionner en disant : "Moi, je refuse de jouer dans cette équipe de nazes". Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas. Je suis devenu un supporter écoeuré.

Quand je vois les sommes que prend le sélectionneur pour arriver à ce résultat-là... Moi, pour la moitié, je ne faisais pas pire...
»

source : letelegramme.com

20/06/10
Sondage : selon un sondage réalisé par l'Ifop, Olivier de Kersauson est le Breton préféré des Bretons, devant Patrick Poivre d'Arvor, Alan Stivell, Yves Coppens, Bernard Hinault, Yvan Le Bolloc'h, Yoann Gourcuff, Michel Desjoyeaux, Philippe Gildas, Yann Tiersen, Gilles Servat, Christian Gourcuff, Vincent Bolloré, Michel-Édouard Leclerc et Christophe Miossec. Ouest France propose une interview d'Olivier de Kersauson en 2 vidéos : par ici

27/06/10
Vivement dimanche prochain : Olivier de Kersauson a été interviewé par Michel Drucker au sujet du livre hommage à Jean Yanne publié par le Cherche Midi. (Merci à Corinne pour l'information)

29/06/10
Les indiscrétions de Paul Wermus : à l'occasion d'un repas à la Closerie des Lilas, avec Olivier de Kersauson, Bernard Debré et Jean-Luc Hees, le journaliste à recueilli les confidences du capitaine :

Olivier de Kersauson partage désormais son temps entre la Polynésie, la bande à Ruquier et la présidence des bistrots Tour du Monde. Il s’apprête d’ailleurs à ouvrir un cinquième établissement à Hong-kong. L’Amiral savoure son succès : « Nous sommes les plus gros vendeurs de bière de l’Ouest. Et mon dernier livre, Ocean’s Songs, dépasse les 400 000 exemplaires vendus. Mais pour moi, écrire est une souffrance. J’ai à la fois horreur d’être enfermé et assis. » Ce marin de légende a quitté RTL pour Europe 1 : « J’ai été agréablement surpris par Ruquier, à la fois professionnel, rigoureux et qui respecte les gens. C’est un mec bien. »

Olivier de Kersauson, zen et philosophe, l’avoue : « Je suis plus intéressé par le temps que par l’argent. Je mène une vie délicieuse. Je fais ce que je veux quand je veux ; et bien que je sois le plus vieux capitaine du monde, j’espère embarquer sur Géronimo dans deux mois. » Pour quelle tentative de record ? Mystère…

À propos de ses convictions, l’Amiral ne tourne pas non plus autour du pot : « Je suis un conservateur. Sarkozy est un homme respectable, et sa capacité à passer une soirée avec Angela Merkel prouve qu’il ne manque pas non plus de courage ! »

Olivier de Kersauson lâche une dernière confidence : « Je n’ai pas envie de vivre jusqu’à 100 ans. Je ne suis pas pour autant pressé de partir. Je veux bien mourir, mais en bonne santé. »

source : VSD

 
Olivier de Kersauson
photo © Jean Picard pour VSD